Vous êtes ici
Accueil > En Bref > On a testé pour vous : FrenchBee !

On a testé pour vous : FrenchBee !

La fréquentation touristique de la Polynésie française progresse de 10,1% par rapport à juin 2017, voila une bonne nouvelle !
Il semblerait que l’effet « Frenchbee » soit une des raisons de cette progression.
Lors de son premier mois complet d’activité à l’aéroport de Papeete, la compagnie aérienne low cost a transporté 10% des passagers arrivant ou partant de Tahiti, au détriment d’Air France et Air Tahiti Nui.

Alors, comme nous devions faire un long voyage professionnel en métropole, nous en avons profité pour tester le vol Papeete-Paris avec Frenchbee et leurs prix alléchants !

Au programme, départ de Tahiti le 9 juin 2018, retour prévu le 22 août 2018. Nous commençons donc par le commencement, réservation des billets sur le site Internet de la compagnie. Rien à dire sur le site, il est simple, clair et c’est d’une extrême facilité pour réserver son vol.
Arrivé à la fin de la réservation, le paiement : Pour trois adultes, 418 643 XPF, ce qui nous donne un billet à 139 547 XPF (1169 euros) en classe économique SMART (une classe éco améliorée).

Pour le détail du billet, il comprend les repas, le kit confort, le choix des places, un bagage cabine et un bagage en soute par personne. Le billet est modifiable avec frais mais non remboursable. Autant dire que le prix est plus que raisonnable (surtout quand on a voyagé par le passé a Tahiti avec Air France et Air Tahiti nui !)

9 Juin 2018, 07h00 : Jour du départ
Le vol aller se passe bien dans l’ensemble, l’avion est un Airbus A350-900 flambant neuf. Pas de retard au décollage, le personnel à bord est au petit soin. La place des sièges en classe économique est comparable en longueur aux avions des compagnies concurrentes. Le siège est peut être moins large mais l’A350 de Frenchbee n’a pas a rougir de son confort à bord. L’avion est presque rempli. Un premier repas est servi lors du vol Papeete-San Francisco. (Nous ne nous prononcerons pas sur la qualité des repas servis en avion, nous n’avons jamais été fan chez Moorea-Actu, toutes compagnies confondues !)

L’escale à San Francisco du vol Frenchbee

Escale technique comme prévu à San Francisco après 8 heures de vol… Bon, autant vous dire que l’escale au USA, c’est un peu de sport !
Il faut passer l’immigration, récupérer les bagages, ré-enregistrer les bagages, passer les contrôles de sécurité et foncer à la porte d’embarquement. Même si le personnel Frenchbee à l’aéroport vous guide, vous n’aurez pas le temps de prendre un café ou manger un Burger, faut courir !
La seconde partie du vol reliant San Francisco à Paris sera aussi agréable dans l’ensemble, un second repas sera servi.
Un grand bravo au personnel à bord, vraiment à l’écoute.

Nous restons sur une très bonne impression sur le vol effectué ce jour, même si tous ceux qui ont visité la Polynésie savent que 22 heures de vol, c’est long, peu importe la compagnie aérienne !

La seconde étape de notre épopée métropolitaine devait arriver le 22 août 2018, mais, au début du mois d’Août,  un imprévu professionnel nous a obligé à modifier notre vol retour…et c’est la que Frenchbee, c’est beaucoup moins amusant !
Un petit tour sur le site pour modifier le vol retour et nous voila gratifié d’une pénalité de 80 071 XPF (soit 671 euros). Nous avons essayé de contacter le service client, afin de voir si il y avait une possibilité de négocier les pénalités mais visiblement pas moyen. Tant pis !
Nous avons donc décalé notre vol retour au 5 septembre 2018, avec une majoration de 80 071 XPF.

4 Septembre 2018 : Veille du retour
Fin de l’activité professionnelle en métropole, il est temps de boucler les valises pour le lendemain mais trop de volume par rapport au vol aller, il faudra prendre une valise supplémentaire.
Nous allons de nouveau sur le site Frenchbee mais impossible d’ajouter un bagage supplémentaire, le site rencontrant une erreur pour accéder à la réservation. Un conseiller se propose alors de nous aider en ligne, via une interface de chat, comparable à un chat Messenger.

La personne derrière son clavier nous explique qu’il est impossible désormais d’ajouter un bagage supplémentaire en ligne, il faudra le faire à l’enregistrement à Paris. Toutes modifications en ligne est impossible 48 heures avant le jour du vol. Nous lui demandons le coût d’un bagage supplémentaire en soute : 11933 XPF (soit 100 euros tout rond).

5 Septembre 2018, 15h00 : Jour du retour
Nous arrivons donc avec nos valises pour l’enregistrement à Orly, Terminal Sud, ou nous expliquons que nous avons une valise supplémentaire à enregistrer en soute. Après enregistrement et avoir vu nos valises s’enfuir sur le tapis roulant, l’employée nous donne un reçu, nous indique que nous devons payer le surplus de bagage au comptoir Frenchbee et que cela nous coûtera 150 euros (soit 17 900 XPF).
Nous lui expliquons que le service client nous a indiqué la veille que le surplus serait de seulement 100 euros. Rien à faire, c’est les tarifs indiqués sur « son » papier !
Nous allons avec notre reçu au comptoir Frenchbee, après avoir traversé le Terminal Sud et la, Ô surprise, on nous demande la somme de … 200 euros (soit 23 866 XPF). Plus le temps de discuter ou d’essayer de comprendre comment on passe de 100 euros à 200 euros en une journée, il est temps d’embarquer. Nous payons en grimaçant et filons à la porte d’embarquement.
Au total, entre la modification de vol et la valise supplémentaire, nous avons eu un surcoût de 103 937 XPF (871 euros).

Une fois dans l’avion, le vol retour a été identique à l’aller, très agréable avec une mention particulière pour le personnel naviguant toujours à l’écoute.

En conclusion, Frenchbee n’a pas à rougir de ses concurrents concernant les vols, bien au contraire, nous le conseillons avec un grand plaisir !

En revanche, le service client en ligne ou par téléphone et le personnel au sol à Paris, c’est un grand carton rouge, avec un manque de professionnalisme flagrant.

 

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Top