Vous êtes ici
Accueil > Patrimoine et Traditions > Moorea ou la légende du lézard jaune

Moorea ou la légende du lézard jaune

Saviez-vous que notre magnifique île de Moorea ne s’est pas toujours appelée ainsi?
Une légende qui nous vient tout droit de l’île de Maiao nous raconte comment Aimeho (qui signifie « manger en se cachant ») est devenue Mo’orea (qui signifie Lézard Jaune).

Autrefois, Temaiatea et son épouse s’aimaient et vivaient paisiblement sur l’île de Maiao (qui s’appelait jadis Tupuai-Manu). La jeune épouse de Temaiatea tomba enceinte, et peu de temps après, elle accoucha d’un œuf ! Temaiatea prit l’œuf et s’en alla le déposer dans une grotte.
Une nuit, la vahiné fit un rêve étrange, elle avait mis au monde un petit garçon à la peau jaune. Lorsqu’elle fut réveillée, elle raconta son songe à Temaiatea. Il partit au petit jour vérifier l’œuf dans la grotte, celui ci avait éclos, laissant apparaître un bébé lézard jaune, de la même couleur que dans le songe de son épouse.

 

Mai’ao (ou l’île interdite) a pour règle de n’accepter aucun « étranger », c’est-à-dire aucune personne non originaire de l’île qui n’aurait pas d’invitation ou de raison précise d’y débarquer (sage-femme, médecin, assistante sociale, officiels…).

 

Temaiatea prénomma le lézard Moo-rea (lézard jaune). Avec son épouse, ils élevèrent Moo-Rea dans cette grotte comme leur propre enfant, jusqu’à ce que le lézard devienne énorme. La vahiné avait de plus en plus peur de Moo-rea à cause de sa grande taille et souhaitait abandonner l’énorme lézard, de peur que ce dernier les mange !
Temaiatea considérait Moorea comme son propre enfant mais à force d’insistance, il capitula et pris la décision de l’abandonner.
Les deux époux quittèrent Mai’ao à bord d’une pirogue pour se rendre à Tahiti, en abandonnant Moo-Rea.

La tristesse et la solitude gagnait le lézard jaune, quand il comprit que ses parents qui l’avaient tant aimé, l’avaient abandonné. Bientôt, il fut gagné par la faim et décidé donc de prendre la mer et de nager vers le large. C’était sans compter sur les courants, et après avoir affronté sans mal le Teara-Veri, puis survécu au Tefara, il affronta un troisième courant, le Tepua ! Épuisé après tant d’effort, Moo-rea se noya et son corps robuste dériva jusqu’à l’île de Aimeho.

Au petit matin, deux pécheurs découvrir échoué sur la plage cet énorme lézard jaune et se mirent à crier :
« E moo re’a !  E moo re’a !  » ( c’est un lézard jaune ! )

C’est depuis ce moment que Aimeho s’appelle Moorea .

L’île de Moorea vue du ciel.
Sa forme si particulière entretient le mystère de la légende du lézard jaune: L’île a la forme d’un pied de lézard préhistorique.

 

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Top